22 octobre 1918

22 octobre 1918

 

Deux mots seulement pour marquer la date. Je n’ai pas eu de la journée une minute de répit. Pierrefeu et l’autre monsieur sont venus m’entretenir des affaires dont nous parlions hier au soir. De vive voix, je te mettrai au courant.

Aujourd’hui, ce que j’ai à te dire, c’est qu’il y a un énorme incident Pershing. L’Écho de Paris, sous la signature de ce fou de général Cherfils, a fait un article pour dire que les Américains étaient absolument insuffisants et qu’il fallait que Foch mette à leur tête un de ses lieutenants. Ce sont des choses à penser et à dire peut-être, mais pas à publier. Pershing a immédiatement pris son auto et est venu à Paris demander des explications. Tu juges du raffut dans Landerneau !

Autre chose, et c’est tout de même inquiétant. Sais-tu combien les armées alliées ont perdu au cours de cette offensive ? plus de huit cent mille hommes. Je puis te donner les chiffres exacts rien que pour la 10e armée, l’armée Mangin :

 

Du 15 au 30 juillet

  1. Bl.                   Disp.

Off.                             192                  756                  40

Hom.                          4 165               25 721             4 304

 

Août

  1. Bl.                   Disp.

Off.                             222                  817                  36

Hom.                          4 823               32 209             4 324

 

Total général pour l’armée française

37 391             236 338           32 617

dont 7 876 officiers.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.