26 avril 1918

26 avril 1918

 

Mon cher Pierre,

 

C’est le neveu qui fera les frais du pensum d’aujourd’hui. Sa lettre, extrêmement intéressante, vient de m’être apportée par quelqu’un qui rentre d’une tournée en Suisse et ailleurs et qui me dit que, d’ici à cinquante ou soixante jours, nous nous paierons le luxe d’avoir fait de belles manchettes de journaux avec les « mensonges du comte Czernin ». C’est une impression très nette que rapporte cet homme de son voyage. Ce sera la mise à exécution d’un plan destiné à donner à l’Allemagne des gages de loyalisme.

Delanney est définitivement remercié. On le nomme ambassadeur à Tokyo. Un géant chez les Pygmées. Autrand [1], de Seine-et-Oise, le remplace à la Seine et Bascou [2] (au cas où cela intéresserait Paul) viendra à Versailles. Bascou est l’ancien préfet de la Gironde.

Ton vieil

Et

 

Au lieu de me renvoyer la lettre de Brinon, fais-la remettre chez Gauvain. J’ajoute un mot et une enveloppe.

[1] Auguste Autrand est en effet nommé préfet de la Seine le 27 avril 1918. Il prend sa retraite en octobre 1922.

[2] Olivier Bascou (1865-1940). Il reste en fait préfet de la Gironde de 1914 à 1920 et n’est pas nommé en Seine-et-Oise.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.