25 décembre 1916

25 décembre 1916

 

Jour de Noël, forcément un peu vide. Les gens sont dans leur famille et la salle de rédaction a été plus calme. Il est venu du monde cependant, mais la conversation avait pris le tour tranquille de l’appréciation et non le ton véhément des discussions.

On parle beaucoup de Lyautey. Bourdeau nous rappelle cette anecdote remontant au dernier voyage d’Édouard VII à Paris. Le roi apprend que Lyautey vient d’arriver, et lui-même téléphone au ministère de la Guerre pour que l’on prévienne le général qu’il désirait s’entretenir avec lui. Ahurissement de l’huissier qui, apprenant qu’il a le monarque au bout du fil, perd la tête, lâche le récepteur et court dans le ministère à la recherche des autorités. Lyautey (et c’est ce que j’ai retenu) ne perd pas la boule et téléphone à Clemenceau alors au pouvoir pour lui demander l’autorisation de voir le roi, auquel on répond que c’est entendu et que le général se rendra chez Madame X ou Z où devait avoir lieu l’entrevue.

Lyautey se rend dans la demeure indiquée et trouve Sa Majesté l’empereur des Indes. Celui-ci avait été avisé de la surdité de son interlocuteur, aussi il crie comme un sourd lui-même. Lyautey s’en est aperçu et est sorti furieux.

Tu connaissais peut-être l’histoire.

Ton vieil

Et

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *